Inside Nuageo – La sérénité en deux-roues

Cher journal,

J’ai envie de parler d’un truc qui m’a surpris.

Il faut savoir que chez nous, on est quelques-uns à se déplacer en deux-roues motorisé. Ben oui, les transports en commun, c’est pratique, mais pas tout le temps.

Un jour, on a eu une mésaventure. Un soir, en rentrant, le scooter de l’un d’entre nous (des rumeurs disent qu’il s’agit d’un dirigeant) a décidé que sur autoroute, une boite de vitesse, ça servait à rien. Bref, à 130km/h, c’est la glissade et la rencontre avec l’asphalte.

Puis, quelques mois plus tard, un jour où le temps n’était vraiment propice aux deux-roues, un autre scooter s’est dit que si le sol brille et qu’il propose une accueillante couche blanche, c’est pour mieux reposer les machines et les conducteurs. Du coup, il y a eu une autre rencontre avec le sol.

Après ça, on s’est inquiété. A quelques mois d’intervalle, ça fait beaucoup. Enfin non, ça fait trop. Et puis, on est en région parisienne, et le volume du trafic fait qu’on en mène pas large.

Chez un client, on a un collègue consultant, Julien, qui, au détour d’un café, explique qu’il fait 1.000km par semaine, et que son cabinet offre les gilets airbag moto. On est intrigué, on lui demande des renseignements sur le pourquoi, le comment.

A la fin, on s’est posé deux questions.

“Qui et quelle taille?”

Bref, tout ça, ça m’a surpris. Car bon, les scooters et les motos, c’est pas la norme chez Nuageo, loin de là. Et le gilet airbag, c’est un coût non négligeable.

Mais le bien-être du collaborateur, ici, ça a une valeur inestimable.

Prends soin de toi mon journal.

 

Si vous souhaitez découvrir ou relire des numéros du Journal de bord, cliquez ici

On vous invite aussi à nous suivre sur Linkedin et Twitter !