Tous les chemins mènent à Rome. Cette expression proverbiale d’origine latine possède plusieurs sens : géopolitique, religieux ou philosophique. Mais lorsque nous parlons des APIs et de la transformation numérique, est-ce que nous pourrions dire qu’actuellement tous les chemins mènent à l’utilisation de cette technologie afin d’atteindre une véritable transformation numérique au sein de notre entreprise ?

 

Qu’est-ce qu’une API?

Une API (Application Programming Interface) peut être vue comme un mécanisme qui permet à un système de décrire comment il offre ses informations et ses services, afin que d’autres systèmes et applications puissent les consommer sans nécessairement avoir à en connaître les détails de la mise en œuvre interne.

 

Diagramme_API

 

Aujourd’hui, il est difficile de trouver quelqu’un dans le milieu des entreprises qui n’ait pas entendu parler des APIs. Ce concept existe depuis des décennies et a été alimenté par  différents piliers de la technologie de l’information tels que les systèmes distribués, la POO (Programmation Orientée Objet), les architectures SOA (Service Oriented Architecture) et plus récemment son application au Web. 

 

Avantages des APIs 

A présent les APIs ne font plus simplement référence à l’interface de programmation décrite précédemment, mais elles constituent la base de nouveaux modèles et stratégies d’affaires.

Nous parlons alors d’une culture d’entreprise complètement différente, dans laquelle l’entreprise organise autour du produit, un écosystème basé non seulement sur la flexibilité, pouvant s’adapter rapidement et à moindre coût à l’évolution de l’environnement métier, mais aussi sur les échanges de données, permettant ainsi le dialogue entre applications qui n’ont pas forcément été conçues pour communiquer ensemble dans l’écosystème.

Grâce aux APIs, le cloud a été capable d’abstraire des éléments comme les infrastructures, les plateformes, ou les logiciels et les a offerts comme une série de services avec ses APIs respectives.

Parallèlement, ces dernières représentent la base de nouvelles architectures, conçues autour des microservices par exemple. Ces derniers communiquent grâce aux APIs et ont acquis leurs lettres de noblesse dans l’évolution de l’infrastructure technologique et la transformation numérique des entreprises.

 

Évitez de réinventer la roue 

Comment les APIs nous font gagner du temps ? En quoi nous aident-elles à améliorer l’expérience utilisateur ? Prenons le cas d’une application VTC qui nous permet de faire appel à un chauffeur. Celle-ci va faire appel à d’autres services fournis par des applications tiers via leurs APIs.

Lorsque vous entrez l’adresse où vous voulez aller dans l’application, l’itinéraire le plus optimisé en termes de temps est calculé entre votre position et la destination. En fait l’application VTC fait appel au services de localisation et de cartes fournis via l’API du fournisseur de géolocalisation. 

Ensuite, une fois le trajet effectué, la course vous est facturée et pour cela l’application VTC peut faire appel au système de paiement fourni par un établissement bancaire ou un autre fournisseur de service de paiement.

 L’application VTC a donc utilisé des services fournis par deux APIs différentes de deux entreprises extérieures, et en contrepartie de l’utilisation de ces services, l’entreprise rémunère ses partenaires. 

La façon dont le trajet a été déterminé et le paiement réalisé est transparente pour l’application VTC, car ce sont les fournisseurs de ces services qui s’en préoccupent. Les développeurs de l’application VTC ont juste à intégrer les services parmi les fonctionnalités de leurs applications.

Pour les entreprises les APIs simplifient considérablement le développement d’applications. L’objectif en ayant recours à ces APIs, c’est de ne pas réinventer la roue et de recréer des applications déjà existantes et ainsi économiser du temps et de l’argent. 

Les développeurs d’applications peuvent donc ajouter de nouvelles fonctionnalités à leurs applications grâce à des services déjà développés par d’autres entreprises via leurs APIs. De plus, cela leur permet de se concentrer sur le front et d’offrir une meilleure expérience utilisateur. 

 

Points d’attention

Or, l’évolution des entreprises vers l’utilisation des APIs demande de bien s’outiller. Connaître comment les APIs sont consommées en consultant les métriques d’utilisation, l’identification des erreurs et la configuration de la limitation des accès aux APIs, est nécessaire.

Ensuite se tourner vers une solution API management qui convient à la stratégie métier de l’entreprise en matière d’API et au contexte de son système d’information devient impératif. 

Mais en quoi nous aide la gestion des APIs, ou API management ? En fait, elle vise à centraliser le contrôle des APIs, notamment au niveau des analyses, des contrôles d’accès, de maîtrise et suivi de la consommation (analytics, throttling,…), de la gestion des cycles de vie, etc. 

Les équipes de développement sont en charge de la création d’APIs, et dans la plupart des cas, ce sont aussi ces mêmes équipes qui gèrent l’acquisition et la mise en place de services tiers via des APIs. Pour cela, les équipes doivent choisir un plan d’abonnement aux APIs adapté à leurs besoins. Parmi ces plans les plus courants sont : 

  • Gratuit et illimité: Utilisation gratuite des APIs, il faut juste donner l’autorisation aux consommateurs.
  • Freemium:  Gratuit avec une certaine limite d’utilisation. Une fois que la limite est dépassée, le consommateur doit payer. 
  • Souscription: Les clients s’abonnent à un niveau prédéfini d’utilisation mensuelle d’une API, avec des alertes et des suppléments si la limite d’abonnement est dépassée.
  • Payer pour l’utilisation: Le prix est déterminé par le nombre d’appels à l’API ou par la consommation en terme de mégaoctets
  • Partage des revenus publicitaires: Certains fournisseurs d’API proposent un réseau d’annonces dans le cadre de leurs plateformes. Les consommateurs de l’API intègrent de la publicité dans leurs sites et applications, ce qui génère des revenus pour les fournisseurs de ces API. Ces derniers partagent ensuite une partie de leurs revenus avec les consommateurs .
  • Versions gratuites et payantes: Différentes versions de la même API sont publiées, la version de base est gratuite et la version la plus complète qui inclut des fonctionnalités plus avancées est payante

 

Conclusion

La technologie est en train de changer de façon radicale la conception des entreprises. Les APIs gagnent de plus en plus en popularité, car construire un business model autour de ces dernières conduit à l’amélioration de l’expérience utilisateur, à l’augmentation de la flexibilité des services et à la facilité d’obtention d’informations.

Cependant, des étapes clés doivent être bien réfléchies, notamment celles autour des pratiques de développement, l’architecture des APIs et leur gouvernance. S’investir dans cette démarche, sans contrôle et sans avoir suffisamment de connaissances, peut donner lieu à une facture élevée avec très peu de retours.

Pour se rassurer et éviter que cela ne vous arrive, il est essentiel de garantir que la stratégie business et les capacités organisationnelles aillent de pair avec le développement technologique. 

Choisir les bons spécialistes pour se faire accompagner est une étape clé pour réussir une transformation numérique. Nuageo se sert de son expérience dans l’utilisation des APIs pour vous aider à réussir la vôtre !