Nous sommes confinés. A nouveau.

Bien éloignés sont les jours de printemps où la nature en fleur pouvait nous accueillir sur notre balcon ! Les murmures des moineaux ont laissé place aux croassements des corbeaux, le bruissement des feuilles traversées par une douce bise est remplacé par le bruit assourdissant de la pluie, et les longues journées enluminées sont remplacées par une nuit sombre dès les premières apparitions de la soirée.

Oui, nous sommes confinés, et nous sommes en automne qui plus est.

A défaut de cheminée et de feu de bois pour nous réchauffer le corps, nous nous contentons d’un exercice un peu intellectuel, à moitié philosophique, pour nous rappeler l’actualité sans lui donner trop de corps.

Si on vous a perdu dans l’introduction : nul besoin d’être agrégé en philosophie, lecteur assidu de Kant ou Prévert, ni d’avoir entamé un verre rempli de whisky ou de rhum pour lire cet article. On va essayer de traiter ce sujet de façon claire et concise pour vous aider à préparer la transformation de votre activité.

 

Un confinement du SI ou des données?

Si la question du confinement est d’actualité, faut-il l’étendre à nos Systèmes d’Information? Faut-il les empêcher de s’exposer, les masquer, et les contrôler? Faut-il tracer chacune de leurs interactions? Les vacciner pour les protéger de futures attaques le cas échéant?

Si le parallèle est véritablement fortuit, on voit bien que les bonnes pratiques sanitaires sont déjà dans les mœurs de nos équipes SI. Elles constituent même les principes d’une gestion responsable du patrimoine informatique des entreprises, à condition d’être suivies quasi-religieusement.

Mais est-ce suffisant pour assurer la transformation numérique?

C’est possible, si on décide de mettre de côté le cœur du sujet et d’en rester aux généralités.

Car cela ne vous aura pas échappé, votre SI n’est rien sans la donnée qui lui donne du sens.

L’élément clé qui doit être confiné, restreint, contrôlé et protégé à tout prix est celui qui vous permet de dégager de la valeur ajoutée. Il s’agit des données de votre patrimoine informatique.

La bonne gestion de votre donnée vous donne la clé de la bonne gestion de vos futures transformations numériques. Oui, au pluriel, car vous vivrez des transformations permanentes à travers de nouveaux outils à déployer, à décommissionner, à intégrer, à contrôler et à défendre.

Votre stratégie de confinement ne doit pas être de verrouiller derrière un seul et unique mécanisme l’intégralité de votre SI, et ainsi de le priver de la flexibilité dont vous aurez besoin; votre stratégie de confinement doit être tactique, calculée, adaptative.

Elle doit porter sur l’élément critique de votre SI.

Elle doit porter sur votre donnée.

 

Se transformer pour déconfiner? Ou déconfiner pour se transformer?

Nous n’oublions pas l’enjeu réel : il s’agit de transformer une activité pour la rendre plus pertinente face à de nouveaux enjeux, de nouvelles façons de faire et des nouveaux clients.

Car s’il est bien un élément à ne pas confiner, c’est l’activité. Il faut sanctuariser l’expertise acquise sur le cœur de métier de l’entreprise, et la faire fructifier en adaptant les outils qui supportent ces processus métiers. Sans oublier de protéger cette expertise.

Souvent, cela va passer par une modernisation des outils qui supportent ces processus métier. Souvent, cela va demander une montée en compétence des utilisateurs métiers et IT. Mais cela demande tout le temps une définition claire et précise des objectifs à atteindre, ainsi que des moyens nécessaires pour les atteindre.

Le déconfinement global et généralisé des données n’est pas le Graal absolu de la transformation numérique. Au contraire, c’est par une approche mesurée et stratégique, avec un contrôle automatisé des accès aux données, que votre activité se trouvera transformée de façon pérenne.

Donc oui, pour permettre à vos forces de vente de mener leurs campagnes de prospection depuis leurs téléphones ou à travers le blog de votre site, il peut être pertinent de réfléchir à la façon de consommer vos données. Car le renouvellement prochain de votre plateforme e-commerce va vous demander une nouvelle façon d’intégrer vos données avec votre CRM.

Vos équipes de support ont besoin du chatbot pour échanger avec vos clients, que ce soit sur votre site ou sur les réseaux sociaux.

Et puis, pour supporter votre politique responsable et durable, vos POCs avec les startups locales vont vous demander d’être réactifs et prêts à ouvrir certaines portes qu’un fichier .csv ne saura pas déverrouiller.

C’est par une ouverture précise, mesurée et stratégique de votre patrimoine de donnée que vous dégagerez la valeur ajoutée attendue par vos utilisateurs et vos clients finaux.

 

Je suis perdu avec vos titres. Je retiens quoi?

Verrouiller l’intégralité du SI, comme on se verrouille chez soi, ce n’est pas adéquat.

Se poser la question de confiner, restreindre, et contrôler les données a plus de sens et permet de se préparer convenablement aux futures transformations numériques qui seront nécessaires.

Plusieurs approches sont nécessaires et doivent être orchestrées : recensement des données et des applications, stratégie de modernisation, stratégie cybersécurité, stratégie d’intégration des données et des applications sont autant d’éléments à envisager et de chantiers facilitateurs de vos transformations de l’activité.

 

Nos Cloud Warriors ont les compétences pour vous accompagner dans cette transformation.

Nous gardons les Hommes au cœur du SI.

Nous proposons les chantiers qui ont du sens pour vous.

Nous partageons librement nos doutes et nos désaccords.

Et nous voulons faire grandir vos équipes.

 

Vous souhaitez y voir plus clair dans votre transformation? Travaillons ensemble !