Le site avance !

Cher Journal,

Aujourd’hui, j’ai un secret.

Tu te souviens, il y a un moment maintenant, je t’ai parlé de notre projet de refonte de notre site internet. C’était un peu ambitieux, pas évident, mais nous souhaitions le rapprocher de notre identité (oui, l’ancien date de 2017, il s’en est passé des choses en 5 ans), et surtout nous le souhaitions résolument écoresponsable.

Ecoresponsable, oui, tu vas me dire qu’il suffit de réduire la taille des images, les effets javascript, prendre un hébergeur qui tourne aux ENR. Certes c’est un bon début.

Nous voulions aller plus loin encore. Nous souhaitions avant tout montrer plusieurs choses avec ce site :

  • Qu’il était possible de conjuguer ecoconception et WordPress, pour montrer que le sujet n’était pas qu’un sujet d’expert et que la majorité des sites dans le monde pouvaient tendre vers une logique plus responsable,
  • Qu’il était possible de faire un site écoconçu et attrayant, car la sobriété peut être heureuse sur internet également.

Pour cela, il nous fallait de l’aide ! Avec l’Atelier de Nature au design et Hello Mathilde à la réalisation, nous travaillons depuis quelques semaines à la concrétisation de ce projet. 

Maquette après maquettes, principes, réflexion, agencement, polices, tout passe au tamis de notre mission. D’ailleurs, tu le sais cher journal, nous aimons appliquer les principes que nous utilisons avec nos clients à nous-même. Naturellement, pour ce projet, c’est l’approche ERC que nous avons retenue : 

  1. Éviter – ça, c’est notre responsabilité – éviter les usages inutiles et superflus. C’est ici qu’on peut minimiser l’impact de notre projet au maximum. Est-ce que ça a été difficile ? Sincèrement non. Au regard de notre mission, seules les choses essentielles et pertinentes ont de la valeur à nos yeux. Alors les effets purement esthétiques, les vidéos en hautes définitions ou une version metavers de notre site ne risquent pas de nous manquer !
  2. Réduire – là on parle de la réalisation concrète du site, c’est maintenant que notre équipe de choc entre en jeu. A elles de trouver les moyens les plus efficaces, simples et robustes de donner vie à nos usages. Une police plus lisible, des images compressées, des scripts…supprimés… Et encore bien d’autres choses qui servent à construire le site sur des bases saines et solides.
  3. Compenser – Et bien figure-toi que sur ce point, on s’est un peu fait surprendre. C’est là le secret dont je te parlais : nous n’avons pas encore pensé à comment compenser. Voici quand même ce que nous avons prévu de faire : tout d’abord, une fois terminé, nous allons mesurer l’impact de notre nouveau site (essentiellement en émission de CO2 pour commencer) – ou en tous nous allons l’estimer. Ensuite, nous identifierons le meilleur moyen de compenser, par exemple en plantant un arbre ou via un don en équivalent coût CO2 à des associations qui supportent des projets de captation, mais si tu as d’autres idées, je les prends 🙂 En tous cas, je te raconterai nos progrès sur le sujet dans les mois à venir.

Voilà pour l’approche, et comme on se dit tout, voici un tout petit bout de notre futur site.

Si vous souhaitez découvrir ou relire des numéros du Journal de bord, cliquez ici

On vous invite aussi à nous suivre sur Linkedin et Twitter !